Publicité

Dictionnaire-Terminologie-Sécurité-Crédit-BillionPhotos.com-Fotolia.com

10 nouveaux mots du domaine de la gestion des risques dans les dictionnaires 2020

Le 13 mai 2019, les éditions Le Robert ont présenté leur nouveau millésime : le Petit Robert 2020. La semaine précédente, c’était Larousse qui sortait son dictionnaire 2020. Dans chacun, des entrées de nouveaux mots parmi lesquels, quelques-uns relatifs au vocabulaire de la gestion des risques.

« Si un mot revient 500 000 fois sur Google, il peut prétendre à faire son entrée dans le dictionnaire. Ces occurrences sont le pouls de la société, on ne peut rien faire contre l’usage », affirmait en 2018 au Parisien Alain Rey, le célèbre rédacteur en chef des éditions Le Robert.

109 mots sont entrés en 2020 dans la nouvelle édition du Petit Robert. 150 dans le Petit Larousse. Parmi ceux-ci, nous en avons relevé dix issus des domaines de la sécurité, du cyber et de la santé au travail. Nous les utilisions déjà mais cette fois-ci, ça y est, ils sont dans le dictionnaire ! Le vocabulaire s’enrichit aussi en matière de gestion des risques…

Anticasseur. La loi anticasseur vise à réprimer les délits commis lors de manifestations et portant atteinte à l’ordre public et à l’intégrité des biens.

Bore-out. Syndrome d’épuisement professionnel dû à l’ennui provoqué par le manque de travail.

Coworking. C’est le partage d’un espace de travail.

Cryptomonnaie.  C’est une monnaie numérique, indépendante des réseaux bancaires, liée à un système de cryptage.

Cyberharcèlement. Il s’agit du harcèlement pratiqué par voie électronique, notamment sur les réseaux sociaux.

Darknet. C’est un réseau qui permet de partager anonymement des données cryptées inaccessibles aux moteurs de recherches traditionnels.

Data. Ou données numériques.

Jober. Terme utilisé en Belgique signifiant…

Ce contenu est accessible sur abonnement. Pour lire la suite :

DECOUVREZ
NOS OFFRES !

ESSAYEZ
GRATUITEMENT !

IDENTIFIEZ
VOUS !

BESOIN DE CONSEILS ?

Nous restons à votre disposition du lundi du vendredi, de 9h à 18h

Par email :

Par téléphone (prix appel local) :

+ 33 (0)2 32 53 64 32

Par |2019-05-14T14:08:50+00:0014/05/2019|Mots-clés : , , , |