Supply chain : production automobile à l’arrêt

Date de publication : 13/04/2017  |  Auteur : V. D.

La rupture dans la chaîne d’approvisionnement de la Peugeot 3008 intervient alors que la demande de ce modèle est forte. Photo PSA
La rupture dans la chaîne d’approvisionnement de la Peugeot 3008 intervient alors que la demande de ce modèle est forte. Photo PSA
L’usine de Douai (Nord) de Renault était à l’arrêt les 13 et 14 avril 2017 pour la quatrième fois depuis le début de l’année. Déjà fin janvier, elle était arrêtée durant deux jours faute de pièces pour continuer la production de ses nouveaux modèles Scénic. En mars également, les ouvriers ont dû subir deux jours de chômage technique. La raison : un de ses fournisseurs, le groupe belge de mousses isolantes Recticel, a été touché par un incendie, le 22 janvier 2017, dans un atelier de production de son usine de Most (République Tchèque) qui fabrique des intérieurs automobiles pour divers équipementiers. Depuis, il ne peut honorer ses commandes que partiellement. Faute d’approvisionnement suffisant de pièces de portières, la production de voitures Renault tourne depuis au ralenti. Les équipes ont été réduites et le calendrier de production s’est reporté sur la fabrication d’autres modèles de la marque au losange qui ne nécessitent pas l’usage de ces pièces.De nombreux fabricants automo...
Contenu réservé

Actualité parue dans Face au Risque n°Lettre Retour d'Expérience n°44 -

Prix de l'actualité : 5 €
Pour lire la suite :