Propriété intellectuelle : la contrefaçon passera par l’imprimante 3D

Date de publication : 15/03/2017  |  Auteur : D. K.

Photo The Counterfeit Report
Photo The Counterfeit Report
Dans le cadre des 25e Rencontres de l’Amrae qui se tenaient du 1er au 3 février 2017 à Deauville, un atelier était consacré à la protection de la propriété intellectuelle et industrielle face aux nouvelles techniques de contrefaçons. L’occasion de réaliser que l’inventivité des contrefacteurs n’a pas de limite et qu’aucun produit n’est à l’abri de la contrefaçon. Bien sûr, il y a l’univers du luxe : les vêtements, les sacs et aussi les véhicules (de la pièce de rechange jusqu’au véhicule entier). Mais il y a plus grave comme les médicaments, voire des produits alimentaires qui trompent le consommateur et peuvent l’empoisonner : du miel coupé à la mélasse, des poissons d’espèces non-répertoriées, des pesticides interdits… La chaîne d’approvisionnement est le maillon sensible. Elle peut être infiltrée par des employés jouant double jeu qui s’emparent de plans, de schémas… ou des salariés de fournisseurs qui fabriquent des pièces en plus mais sans le contrôle qualité. Le producteur peu...
Contenu réservé

Actualité parue dans Face au Risque n°Lettre Retour d'Expérience n°43 -

Prix de l'actualité : 5 €
Pour lire la suite :