Plan blanc pour journée noire à l’hôpital de Pontoise

Date de publication : 04/04/2017  |  Auteur : Valérie Dobigny

Photo CHRD
Photo CHRD
Le 23 septembre 2016, le centre hospitalier René-Dubos à Pontoise (Val-d’Oise) a connu une journée noire. La raison : une panne électrique qui a eu pour conséquence le déclenchement du plan blanc. Voici le récit de cette journée pas comme les autres.14 h 25. Une panne électrique sur une cellule haute tension du poste de livraison Enedis (ex ErDF), suivie d’un dysfonctionnement grave de l’autocommutateur des groupes électrogènes, paralyse en grande partie le centre hospitalier. Le système de gestion des alarmes confirme la panne. En cas de coupure électrique, la réglementation oblige les établissements hospitaliers à être équipés d’une, voire de plusieurs sources de remplacement électrique. En outre, l’hôpital effectue des essais et des contrôles tous les mois. « Or, la bascule sur la source de remplacement n’a pu s’opérer. Un défaut de communication entre le groupe électrique et l’autocommutateur a empêché la mise en route des groupes électrogènes, provoquant une panne partielle dur...
Contenu réservé

Article paru dans Face au Risque n°532 - Avril 2017 - achetez ce numéro

Prix de l'article : 5 €
Pour lire la suite :