Analyse d’une cyberattaque sans précédent

Date de publication : 29/05/2017  |  Valérie Dobigny

Vendredi 12 mai 2017. Une cyberattaque d’envergure mondiale prend en otage plus de 200 000 machines informatiques à travers le monde. En moins de 24 heures, 150 pays auraient été concernés par cette attaque qualifiée de « sans précédent » par Europol, l’office européen des polices. Cette attaque a pris la forme d’un ver informatique qui se déploie de manière autonome via le réseau, telle une trainée de poudre. Baptisée Wannacry, ou Wannacrypt0r, ce ransomware (ou rançongiciel en français) s’est attaqué en France au constructeur Renault, obligeant certaines de ses usines à stopper la production. Seize hôpitaux britanniques, la société américaine Fedex ou encore l’opérateur téléphonique espagnol Telefonica ont également été touchés. La liste est loin d’être exhaustive à ce jour. Le logiciel demande 300 $ de rançon en échange du déchiffrement des données.À l’origine de cette attaque, l’exécution à distance d’un code SMB qui exploite une faille de sécurité présente dans le système d’exp...
Contenu réservé

Actualité parue dans Face au Risque n°Lettre Retour d'expérience n°45 -

Prix de l'actualité : 5 €
Pour lire la suite :