Usine de traitement de pièces pour l’automobile

Date de publication : 01/02/2003  |  René Dosne

La dalle de bâtiment est parcourue d'un réseau de caniveaux relié à un volume de rétention de 50 m3. Illustration René Dosne

Propagé par la ventilation, l’incendie détruit l’outil de production d’un leader européen du traitement de pièces automobiles, faisant craindre une pollution de l’air et de l’eau


Dimanche 15 septembre 2002, un employé, à l'extérieur du bâtiment, aperçoit un début d'incendie durant la phase de mise en chauffe des chaînes de traitement sur un groupe d'aspiration/lavage d'air...
Contenu réservé

Article paru dans Face au Risque n°390 - février 2003 -

Prix de l'article : 15 €
Pour lire la suite :