Un train de bioéthanol déraille dans le Couloir de la chimie

Date de publication : 28/06/2017  |  Auteur : René Dosne

Photo SDMIS 69
Photo SDMIS 69
C’est vers 4 h 15 le lundi 13 mars 2 017 qu’un conducteur appelle le poste de commandement et de régulation de Lyon. Alors qu’il progressait à faible vitesse sur une voie bordant la gare de triage, deux de ses wagonsciternes déraillent et se couchent, labourant le ballast et arrachant les rails sur des dizaines de mètres. Dans le cadre de la procédure « incident de matière dangereuse » de la gare, un message sonore est lancé afin d’inviter les quelques agents à évacuer et à se regrouper au point de rassemblement prévu. La SNCF active son plan d’urgence interne (PUI). Alertés à 4 h 17 par le poste de commandement (PC) de la SNCF de Lyon, les sapeurs-pompiers découvrent une situation complexe. Sur un convoi de vingt-deux wagonsciternes, les wagons 2 et 3 sont couchés, le 1 est debout mais fuit, le 4 est debout mais a déraillé sur sa moitié. Et tout cela au pied du pylône d’une ligne haute tension et à quelques dizaines de mètres de la ligne voyageurs TER Lyon-Marseille.L’organisation...
Contenu réservé

Article paru dans Face au Risque n°534 - Juillet - Août 2017 - achetez ce numéro

Prix de l'article : 15 €
Pour lire la suite :