Un incendie gratiné

Date de publication : 01/09/1992  |  Auteur : René Dosne

Les pompiers ont réussi à préserver la citerne de butane et le stock de produits dangereux adossé au bâtiment 1 entièrement dévasté. Photo DR.
Les pompiers ont réussi à préserver la citerne de butane et le stock de produits dangereux adossé au bâtiment 1 entièrement dévasté. Photo DR.
Un tube de néon qui éclate, une suite de bâtiments non recoupés encoconnés de matériaux isolants combustibles et en quelques dizaines de minutes, c 'est une fromagerie tout entière qui bascule dans les flammes, près d'Alençon, le 17 mars 1992. L'alerte est donnée au centre de secours d'Alençon à 18 h 16 pour « début d'incendie consécutif à un court-circuit », fromagerie Lutin, à Condé-sur-Sarthe. Partis trois minutes après, les premiers pompiers distinguent bientôt un tel assombrissement du ciel à l'ouest de l' agglomération qu'ils en informent par radio le Centre de transmission de l'alerte (CTA). 18 h 24. Leur entrée dans la cour de l'usine, dont les bâtiments occupent plus de 12000 m², lève leurs derniers doutes sur le «début» d'incendie. Une immense colonne de fumée noire s'élève du coeur des installations, les ouvriers habillés de blanc regardent, hébétés, leur outil de travail partir en fumée, alors que l'on évacue en toute hâte les camions-citernes laitiers. A droite,...
Contenu réservé

Article paru dans Face au Risque n°285 - septembre 1992 - achetez ce numéro

Prix de l'article : 15 €
Pour lire la suite :