Point chaud fatal à la gare de limoges

Date de publication : 01/06/1998  |  Dosne René

Le dôme de la gare de Limoges, joyau architectural local, a été totalement ravagé par le feu à la suite de travaux par point chaud. Trois sauveteurs seront blessés lors d'une intervention éprouvante et dangereuse.


Jeudi 5 février 1998, Ie toit de la gare de Limoges est rongé une après-midi entière par un incendie insidieux courant sous sa couverture de cuivre. C'est au moment du martelage à chaud d'une pièce...
Contenu réservé

Article paru dans Face au Risque n°344 - juin 1998 - achetez ce numéro

Prix de l'article : 15 €
Pour lire la suite :