L’incendie de la tour Grenfell de Londres

Date de publication : 11/09/2017  |  Auteur : René Dosne

Mercredi 14 juin 2017. Il est 0 h 54 lorsque les pompiers reçoivent le premier appel pour feu d’appartement au 4e étage de la Grenfell tower. Il est suivi d’un très grand nombre d’appels. Le premier engin-pompe se présente 6 minutes plus tard et se trouve confronté d’emblée à une situation complexe. Le feu ravage un appartement d’angle de 75,5 m2 dont les 5 fenêtres s’embrasent progressivement. D’autres engins se présentent sur les lieux, dont une première échelle pivotante automatique de 30 m arrivée 24 minutes après, alors que la police établit un périmètre de sécurité. Des vagues de résidents parviennent dans le hall d’entrée, débouchant de l’unique escalier d’un peu plus d’un mètre de large, les consignes de sécurité proscrivant l’utilisation des ascenseurs. Les flammes se développent rapidement en façade au-dessus du 4e étage, les plaques isolantes se détachent en brûlant. Un front de flammes atteint en quelques dizaines de minutes le sommet de l’édifice, éclairant rues et îlot...
Contenu réservé

Article paru dans Face au Risque n°535 - Septembre 2017 - achetez ce numéro

Prix de l'article : 15 €
Pour lire la suite :