Flixborough : une nouvelle explication

Date de publication : 01/12/1981  |  Auteur : Extrait de "Nature"

Cette catastrophe, due à l'explosion et à l'inflammation d'un nuage de cyclohexane survenu dans le complexe chimique de Nypro *, à Flixborough, Grande-Bretagne, a déjà été traité dans le numéro 108 de Face au Risque (décembre/janvier 1975). Mais nous avons jugé qu'une interprétation nouvelle de ses causes était susceptible d'intéresser nos lecteurs. C'est pourquoi nous publions la traduction * d'un article (paru d'abord dans "Nature", puis repris dans le numéro 144 de « Fire Prevention ») expliquant le mécanisme qui aurait produit une extension si rapide du feu. Le rayonnement émis par une masse importante de produits brûlés, aurait entraîné de nombreuses inflammations de particules, en avant du front des flammes, augmentant ainsi la vitesse de propagation de l'incendie. Rappelons quelques faits. Les explosions successives et incendies qui ravagèrent en quelques secondes l'usine, ont eu pour triste bilan: 29 morts, 105 blessés, des dommages matériels sur un rayon de 7 km et s'élevant à 900 millions de francs 1974.


On doit supposer que les vitesses des flammes ont été de l'ordre de 100 ms-l, pour expliquer l'importance des dommages causés par les explosions du nuage de gaz. Les détonations (dans lesquelles la...
Contenu réservé

Article paru dans Face au Risque n°178 - décembre 1981 - achetez ce numéro

Prix de l'article : 15 €
Pour lire la suite :