Feu en faux plafond

Date de publication : 01/05/1979  |  Rédaction

M.P.G. est locataire partiel d'un bâtiment recoupé dans le sens de la longueur en deux volumes séparés par un couloir : l'un est à usage de bureaux, disposé sur deux niveaux ; l'autre abrite au rez-de-chaussée les ateliers de la société et à l'étage sur un tiers de la surface environ un laboratoire désaffecté. La surface au sol totale est de 7.200 m².Infrastructure Les murs sont en maçonnerie traditionnelle. La toiture est constituée de tôles parmi lesquelles sont disposés des éléments en plastique translucide pour l'éclairage. La charpente est métallique. Le faux-plafond , d'une épaisseur de 30 cm environ (mais laissant un vide intercalaire) est garni de laine de verre et d'isorel mou. Equipements Le compartimentage entre les volumes est constitué par les parois en maçonnerie. Les portes sont métalliques. Le faux-plafond es t d'une seule volée sur la totalité de la surface. Il n'existe aucun recoupement ou cloisonnement. Les exutoires de fumée : on peut éventuellemen...
Contenu réservé

Article paru dans Face au Risque n°153 - mai 1979 - achetez ce numéro

Prix de l'article : 15 €
Pour lire la suite :