Explosion dans une usine de cosmétiques

Date de publication : 01/03/1983  |  Reproduit et traduit avec l'autorisation de Fire Protection Association of South Africa.

RécitAu cours de l'opération de remplissage des aérosols, des ingrédients étaient mélangés dans de grands récipients en acier inoxydable dont certains étaient chauffés à la vapeur et équipés d'agitateurs électriques se trouvant au niveau de la galerie au-dessus de la salle de remplissage. Après le mélange, les matières étaient pompées ou amenées par gravité jusqu'aux machines de remplissage au niveau du sol. Après le remplissage des conteneurs, une valve et un capuchon étaient sertis sur chacun des aérosols, puis le gaz propulseur, G.P.L. ou fréon, était injecté dans ces conteneurs. Ceux-ci étaient ensuite amenés par convoyeur jusqu'à une cuve d'eau chaude ouverte (utilisée de temps en temps), qu'ils traversaient pour être ensuite étiquetés, emballés et stockés avant leur expédition.Les gaz propulseurs étaient pompés jusqu'à la salle de remplissage depuis des réservoirs extérieurs. Quatre cuves de G.P.L. se trouvaient à environ 6 m du périmètre du bâtiment (cf. plan). Elles contenai...
Contenu réservé

Article paru dans Face au Risque n°191 - mars 1983 - achetez ce numéro

Prix de l'article : 15 €
Pour lire la suite :