Explosion à la raffinerie de la Mède

Date de publication : 01/05/1993  |  Auteur : René Dosne

Photo G.Charmont / DDSIS 13
Photo G.Charmont / DDSIS 13
Le lundi 9 novembre 1992 à 5 h 20, une violente explosion ravage une unité de production de la raffinerie Total de La Mède. Le bilan humain et matériel est extrêmement lourd : six morts, un blessé grave, 39 blessés légers, un site industriel de 240 hectares complètement stoppé et un impact financier encore difficile à chiffrer.Une balise de détection sonne, suivie d'un appel pressant au standard des pompiers du site pour faire barrer les rues, à cause d'une fuite de gaz. Au moment où, le pompier de garde se retourne pour lancer l'alerte, une pluie d'éclats de verre et de débris balaie le local. Par les baies pulvérisées, une énorme lueur couronne le site plongé dans l'obscurité. L'unité cryogénique, le complexe « gas-plant » et la salle de contrôle sont rayés du site et sept hommes ont disparu... L'énorme explosion a fait trembler le sol à quarante kilomètres à la ronde. Tous les centres de secours des Bouches-du-Rhône sont assaillis d'appels. Attentat, chute d'avion et tremblement...
Contenu réservé

Article paru dans Face au Risque n°293 - mai 1993 -

Prix de l'article : 15 €
Pour lire la suite :