Déraillement d'un train de produits chimiques

Date de publication : 01/05/2000  |  Auteur : René Dosne

Photo SP Saint Galmier
Photo SP Saint Galmier

Quatre wagons-citernes d'acide nitrique et un chargé d'acide fluorhydrique sont impliqués. La formation d'un nuage toxique nécessite confinement et évacuation du voisinage. La Cellule Mobile d'Intervention Chimique est appelée en renfort


Le 21 mars 2000, aux alentours de 6 h 30, près de Saint Galmier (42), un train de marchandises déraille pour une raison encore indéterminée hors agglomération. Après avoir traversé le pont enjamban...
Contenu réservé

Article paru dans Face au Risque n°363 - mai 2000 - achetez ce numéro

Prix de l'article : 15 €
Pour lire la suite :