Dépôt pétrolier en flammes dans la banlieue de londres

Date de publication : 01/03/2006  |  Auteur : René Dosne

Photo Fire Brigade
Photo Fire Brigade
Le 11 décembre 2005 à 6 heures du matin, le dépôt pétrolier de Buncefield, à 7 km de Hemel Hempstead et 40 km au nord-ouest de Londres, est secoué par une violente explosion, première d’une série, suivie d’une importante boule de feu. Le côté nord du dépôt est détruit et 20 bacs de stockage s’enflamment.Construit en 1960, le dépôt pétrolier de Buncefield (Hertfordshire Oil Storage Ltd) est le cinquième plus important stockage du Royaume-Uni et occupe 50 ha. Géré par Total, en partie propriété de Texaco (40 %), il est aussi utilisé par BP, Shell et British Pipeline Agency. Ses installations occupent plus de 8 hectares, en zone semi-industrielle. Huit cuvettes regroupent 39 bacs, d’une capacité totale de 100 000 m³ d’hydrocarbures. Le plus important a une capacité de 18 000 m³. La plupart des bacs sont à toit fixe, 6 à toit flottant. Deux postes permettent le remplissage des camions-citernes (400 par jour). Enfin, le dépôt est relié par pipe-line au nord du pays et à l’aéroport d’Heat...
Contenu réservé

Article paru dans Face au Risque n°421 - mars 2006 - achetez ce numéro

Prix de l'article : 15 €
Pour lire la suite :