Clinique à Nogent Le Rotrou

Date de publication : 01/09/1995  |  Auteur : René Dosne

Photo René Dosne
Photo René Dosne
Trois victimes dans l'incendie d'une clinique et de nombreux intoxiqués. U ne fois encore, la fumée a tué. Elle a tué loin du feu à cause de l'absence de compartimentage et de la présence de matériaux particulièrement fumigènes, malgré l'insistance des prescriptions répétées de la commission de sécurité. Progressivement, la silhouette de la clinique Saint-Jean se dessine dans le ciel. Il est 5 heures, le jour se lève. Seul un petit rectangle de lumière éclaire la façade sombre. C'est la chambre 10, théâtre, cette nuit, d'une agitation peu commune ici. Son pensionnaire de soixante- quatorze ans, récemment opéré de la cataracte, malmène l'aide-soignante. Le médecin chef devra lui administrer une dose de calmant pour que tout rentre dans l'ordre. 5h30, une odeur de fumée parvient jusqu'au local des infirmières. Encore la chambre 10 ! La porte s'ouvre sur des bouffées de fumée épaisse et suffocante qui envahissent rapidement le couloir. L'aidesoignante recule et donne l'alerte. L'appel...
Contenu réservé

Article paru dans Face au Risque n°315 - septembre 1995 - achetez ce numéro

Prix de l'article : 15 €
Pour lire la suite :