À Nantes, la Madeleine se souvient des flammes

Date de publication : 09/02/2017  |  Auteur : René Dosne

Photo Sdis 44
Photo Sdis 44
C’est à 20 h 13 le dimanche 20 novembre 2016 que le premier appel parvient aux sapeurs-pompiers. Les deux engins-pompes et l’échelle envoyés d’emblée sont rapidement renforcés d’un troisième fourgon, devant la soudaine multiplicité des appels. À leur arrivée, l’îlot entier est baigné d’une intense lueur orangée. De hautes flammes s’échappent de toutes les verrières en toiture de la halle, quelque temps avant que cette dernière ne commence à s’effondrer dans le brasier. Un vent soutenu de sud-ouest pousse une pluie de brandons sur le nord de l’îlot.20 h 26 : « Je confirme violent incendie au bâtiment à usage de bureaux et demande renfort. »Les premières lances sont établies par l’extrémité ouest, au niveau des grilles d’entrée. Elles balayent dans l’enfilade ce qui était le passage couvert. Par un accès opposé, une lance 1 000 l/min opère de même, protégeant en même temps un bâtiment de deux étages contigu à la halle et abritant un cabinet d’architecture. Il faut, dans ce type d’ince...
Contenu réservé

Article paru dans Face au Risque n°530 - Février 2017 - achetez ce numéro

Prix de l'article : 15 €
Pour lire la suite :