Malgré l’entrepôt détruit, les Établissements Trémois se relèvent vite

Date de publication : 10/05/2017  |  Auteur : David Kapp

Photo Sdis 59
Photo Sdis 59
L’incendie éteint à 16 h 50, les précautions d’usage effectuées, l’entreprise n’a pas attendu le lendemain pour reconstituer son stock perdu. Dès 19 h 30, le jour même, la production redémarre. C’est au cours de la réparation de casiers métalliques effectuée dans l’entrepôt (il pleut ce jour-là) par une entreprise extérieure qu’une étincelle aurait enflammé un des casiers de produits finis. Un permis de feu avait été établi et des mesures prises. L’enjeu pour l’assurance est de déterminer les responsabilités. Plusieurs experts se succèdent. Une enquête est menée jusqu’à ce que les deux parties parviennent à un accord, via une médiation judiciaire, pour établir le ratio de responsabilité et l’indemnisation du préjudice. Une fois la coresponsabilité de l’incendie signée, le déblaiement peut débuter au printemps 2015 pour une mise en service en novembre 2015. « Nous n’avons pas eu de perturbation et pas de rupture sur nos chaînes d’approvisionnement » se félicite Jean-Claude Baratte, l...
Contenu réservé

Article paru dans Face au Risque n°533 - Mai 2017 - achetez ce numéro

Prix de l'article : 5 €
Pour lire la suite :