Existe-t-il une contrainte réglementaire concernant la hauteur de prise lors de la manutention manuelle ?

Date de publication : 04/10/2017  |  Rubrique réalisée avec le concours du département Audit & Conseil de CNPP.

Illustration AlexMas/Fotolia.com
Illustration AlexMas/Fotolia.com
S’agissant de la manutention manuelle de charges, le code du travail (articles R.4541-1 à R.4541-11) ne fixe pas de valeurs spécifiques en matière de hauteur de prise. Il met à la charge de l’employeur une obligation de prévention consistant à prendre les mesures appropriées de façon à limiter l’effort physique et à réduire le risque encouru lors des opérations de manutention, à la suite d’une évaluation des risques. La définition de la hauteur de prise doit donc être établie par l’employeur. Il peut s’appuyer, notamment, sur la norme NF X 35-109 « Ergonomie – Manutention manuelle de charge pour soulever, déplacer et pousser/ tirer – Méthodologie d’analyse et valeurs seuils » (non réglementaire). Cette norme permet de calculer des niveaux de risque par rapport à la manipulation manuelle de charges. Dans des conditions standard pour le transport manuel de charges, la norme prévoit une hauteur de prise comprise entre 0,75 m et 1,10 m.
Contenu réservé

Actualité parue dans Face au Risque n°Lettre Droit & Réglementation n°48 -

Prix de l'actualité : 5 €
Pour lire la suite :