Edito 01 septembre 2017

>> Consulter le sommaire du numéro 535

Effroyable rappel

La tragédie, survenue à Londres le 14 juin 2017 lors de l’incendie de la tour Grenfell et qui a fait au moins 80 victimes, a marqué tous les esprits. Pour le moment, il semble clairement établi que la rénovation thermique réalisée en 2015 soit mise en cause (matériaux utilisés pour l’isolation thermique extérieure, conception et pose…). Depuis plusieurs années en Grande-Bretagne, la tendance à la déréglementation incendie (réglementation dite prescriptive) au profit d’une approche favorisant l’étude par projet (l’ingénierie) et le droit souple ne sont peutêtre pas totalement étrangers à ce drame. C’est à nos amis britanniques d’en faire l’analyse. Au-delà de l’étude très poussée du Feu Instructif qui vous est présenté dans ce numéro, cette tragédie amène plusieurs réflexions :

  • la réglementation incendie en France, très prescriptive et souvent décriée pour sa complexité, est efficace. Il est donc nécessaire d’être très attentif à conserver le bon équilibre entre une nécessaire simplification et une nécessaire prescription ;
  • le développement de la rénovation thermique des bâtiments pour faire face aux enjeux de développement durable est bien entendu souhaitable mais ne doit pas primer sur la sécurité des biens et des personnes. C’est notamment un sujet important mis en avant par le rapport du CSTB rendu en juin au ministère de la Cohésion des territoires ;
  • il est important de ne pas oublier aussi le patrimoine existant. Ce même document du CSTB met en avant des vulnérabilités pour environ 10 000 à 15 000 immeubles d’habitation qui ne sont pas des IGH. Par ailleurs, il ne faut pas omettre la mise en avant, dans le dernier rapport de l’IGA/IGAS de juin 2014, de l’existence de 16 000 ERP en exploitation sous avis défavorables.

Il reste donc beaucoup de travail à mener pour faire respecter, conforter, compléter et clarifier la réglementation incendie dont le drame de Grenfell nous rappelle douloureusement l’importance !

535

Guillaume Savornin Directeur de la publication

>> Consulter le sommaire des numéros précédents