Edito 01 mars 2018

>> Consulter le sommaire du numéro 540

La sécurité, pilier d’une société de confiance

Sous des intentions louables de baisse du coût de la construction et de développement de l’innovation, le Gouvernement a intégré dans l’article 26 du projet de loi n° 424 « pour un État au service d’une société de confiance », le droit pour les maîtres d’ouvrage à un « permis de faire ». Ce droit permet de déroger à certaines règles de la construction, y compris celles relatives à la sécurité incendie, sous réserve que soit apportée la preuve de l’atteinte de résultats équivalents aux règles dérogées. Même si les règles techniques relatives à la sécurité incendie sont parfois peu lisibles pour le « non expert », il ne faut pas oublier qu’elles sont le fruit, pour beaucoup d’entre elles, du retour d’expérience. En outre, elles ont fait la preuve de leur efficacité sur la baisse significative des grands sinistres et sur le nombre de victimes. Pour bâtir une société de confiance – et la sécurité en est l’un des piliers – il est donc indispensable d’encadrer très rigoureusement ces possibilités de dérogations et de mettre en place des méthodes d’évaluation reconnues par les parties prenantes.

far 540

Guillaume Savornin Directeur de la publication

>> Consulter le sommaire des numéros précédents