Edito 01 février 2018

>> Consulter le sommaire du numéro 539

Pour que le smart soit safe

La communauté de l’innovation technologique mondiale avait rendez- vous au Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas du 9 au 12 janvier 2018. L’événement a rassemblé 4 000 entreprises et a accueilli plus de 180 000 visiteurs.

Le CES est un remarquable observatoire des évolutions technologiques et permet de mesurer à quel point le numérique est partout grâce au développement de l’internet des objets (IoT), tant pour ce qui est de la smart city, de la smart home ou de l’industrie 4.0.

À moyen terme, associé à l’arrivée de la 5G, au développement des ordinateurs quantiques, de la robotique et des neurosciences, l’environnement professionnel et personnel sera entièrement digital. Les gains attendus en termes de confort, d’usages, de productivité sont immenses mais non sans risques. L’enjeu de la donnée et de sa maîtrise (le big data) est majeur et c’est la raison pour laquelle nous observons au CES le développement de l’interopérabilité avec les assistants personnels tels ceux de Google ou d’Amazon.

Il est donc essentiel, presque vital, que ces développements technologiques s’accompagnent de réponses adaptées pour réguler et sécuriser : smart et safe doivent aller de pair.

Le RGPD, qui est traité dans ce numéro, est l’une des réponses.

far 539

Guillaume Savornin Directeur de la publication

>> Consulter le sommaire des numéros précédents