Polyvalence incendie-malveillance : vers une nouvelle donne ?

Date de publication : 01/03/2018  |  Auteur : Sébastien Samueli CNPP, Directeur Marketing et Commercial

Photo Vectorfusionart/Fotolia.com
Photo Vectorfusionart/Fotolia.com

Les risques peuvent être segmentés en fonction de leur nature : physique, naturelle ou du fait des hommes. L’incendie peut avoir toutes ces natures. Il demeure un risque majeur qui est cependant bien connu, sous l’angle des phénomènes de combustion, des sources de danger ou sur les concepts de maîtrise des risques. La malveillance, qui s’intéresse à l’humain et à ses motivations, ne bénéficie pas de cet historique. Rapprocher les deux matières n’est pas si nouveau. Et loin d’être simple.


Contrairement à l’incendie, le risque malveillance a pour particularité d’être exclusivement lié à l’action humaine, c’est-à-dire qu’il est le fruit d’une démarche motivée et volontaire. Autre diff...
Contenu réservé

Article paru dans Face au Risque n°540 - Mars 2018 - achetez ce numéro

Prix de l'article : 7 €
Pour lire la suite :