La sécurité devient une profession high-tech

Date de publication : 01/11/2016  |  Auteur : Patrick Haas Étude réalisée par En Toute Sécurité

Photo Photon_photo/Fotolia.com
Photo Photon_photo/Fotolia.com
Dans l’esprit du grand public, quelle image symbolisait le mieux la sécurité privée dans les années 1990-2000 ? Réponse : un agent de sécurité. Et aujourd’hui ? Réponse : une caméra de vidéosurveillance ! Cette évolution des mentalités reflète parfaitement la mutation de la profession dans sa réalité, tant sur le plan économique que technologique. Depuis une vingtaine d’années, la demande exprimée par les donneurs d’ordre pour la sécurité électronique progresse à un rythme beaucoup plus rapide que celui de l’ensemble des activités de sécurité privée : au cours de ces sept dernières années, la hausse moyenne a été respectivement de +5,3 % et de +3 %, selon les analyses publiées dans l’Atlas d’En Toute Sécurité. Alors que les métiers de la sécurité électronique généraient 40,1 % du chiffre d’affaires total de la sécurité privée en 2005, c’est en 2014 qu’ils sont devenus pour la première fois majoritaires (50,7 %). La tendance s’accentue : 52,3 % en 2015. On s’achemine cependant vers u...
Contenu réservé

Article paru dans Face au Risque n°527 - Novembre 2016 - achetez ce numéro

Prix de l'article : 7 €
Pour lire la suite :