D’où vient la suprématie du sprinkleur ?

Date de publication : 03/09/2016  |  Auteur : Valérie Dobigny

Depuis le début du XIXe siècle, le sprinkleur protège les usines des incendies et les retours d’expériences sont très nombreux. « La technique du sprinkleur est très ancienne et elle perdure encore aujourd’hui », relate Marcel-André Boschi, historien de Mather & Platt Limited et passionné de l’histoire du sprinkleur. Selon lui, « rien ne sera jamais plus efficace qu’une installation sprinkleur face à un départ de feu, excepté pour certains cas particuliers ».Les chiffres le prouvent : le taux de réussite du sprinkleur en France atteint 97 %, selon une étude de l’European Fire Sprinkler Network (EFSN). Pour Christophe Delcamp, directeur adjoint des assurances de biens et responsabilités à la FFA (Fédération française de l’assurance), le sprinkleur a bien des mérites : il contrôle et éteint le feu, évite un maximum de dommages aux biens, est peu polluant, facilement disponible, peu onéreux et repose sur une technologie simple, voire rudimentaire, à savoir un tuyau, un fusible et d...
Contenu réservé

Article paru dans Face au Risque n°525 - Septembre 2016 - achetez ce numéro

Prix de l'article : 7 €
Pour lire la suite :