Les vêtements de protection

Date de publication : 01/04/2000  |  Auteur Yann-Bernard Brett

Photo Delta Plus
Photo Delta Plus
L'article R 233-1 du code du travail fait obligation au chef d'établissement de mettre à disposition des travailleurs des équipements de protection individuelle (EPI) et, pour des travaux particulièrement insalubres ou salissants, des vêtements de travail. Il faut bien faire la distinction entre les vêtements de travail et les vêtements de protection qui doivent protéger le salarié contre des risques professionnels rencontrés dans son activité.La directive 89/686/CEE relative à la fabrication des EPI, transposée en droit français, définit trois catégories d'EPI selon le risque encouru par l'utilisateur: 1 (risques mineurs), II (risques intermédiaires), III (risques graves). Se répartissent dans ces trois catégories neuf classes de vêtements dits de protection.Les vêtements classés en catégorie 1 (autocertifiables par le fabricant). Ils sont de trois types et protègent contre : les conditions atmosphériques qui ne sont ni exceptionnelles, ni extrêmes; les agressions mécaniques sup...
Contenu réservé

Article paru dans Face au Risque n°362 - avril 2000 - achetez ce numéro

Prix de l'article : 7 €
Pour lire la suite :