Pollution de l'air (3)

Date de publication : 01/03/1993  |  René Dosne D'après le document du SDIS de Seine-Maritime (capitaines Lions et Rigaud).

Avec ses trente-six établissements directement soumis à la directive Seveso la plaçant en tête des départements français en ce domaine, la Seine-Maritime est particulièrement sensibilisée au risque technologique majeur. C'est ainsi que le 26 février dernier, dans le cadre de la formation de sapeurs-pompiers au brevet risque chimique, l'agglomération rouennaise servait de cadre à un exercice de dispersion atmosphérique, réalisé à l'initiative des sapeurspompiers, en collaboration avec la société Lubrizol, le Laboratoire d'environnement et de sécurité industriels (Lesi) de l'Institut de protection et de sûreté nucléaire (lPSN-CEA).Faire appréhender la dispersion du nuage toxique aux stagiaires, tester la méthodologie employée par les sapeurs-pompiers (Méthode de raisonnement tactique, MRT, appliquée dans le cadre de la gestion opérationnelle) et mesurer l'intérêt d'un logiciel d'évaluation comptaient parmi les objectifs essentiels de cette journée. Dans le cadre du développement d'un...
Contenu réservé

Article paru dans Face au Risque n°291 - mars 1993 - achetez ce numéro

Prix de l'article : 7 €
Pour lire la suite :