Pollution de l'air (2)

Date de publication : 01/03/1993  |  Auteurs : Yannick Le Botlan et Lydie Barrère ( Titulaire d'un DEA de l'Université de Paris VII sur les hauteurs de culmination des panaches de feux d'hydrocarbures) En raison de l'importance du suiet, d'autres articles seront publiés ultérieurement sur la pollution atmosphérique.

Un incendie est le siège de très nombreuses réactions chimiques, qui non seulement libèrent une très grande quantité d'énergie, mais fabriquent des substances toxiques. Selon leur nature et les conditions de l'extinction, elles seront entraînées vers le sol et la nappe phréatique ou vers l'atmosphère. La nature des substances formées et leur toxicité ont fait l'objet d'un dossier dans notre numéro spécial recherche, de décembre 1992.Incontestablement, les fumées, souvent très noires, sont la forme la plus visible et la plus spectaculaire de la pollution engendrée par un incendie. Ces fumées s'élèvent dans l'atmosphère, puis se dispersent et redescendent plus ou moins rapidement vers le sol. Cet article présente une étude réalisée au Laboratoire du feu et de l'environnement du CN pp à Vernon, en particulier dans le cadre d'un diplôme d'études approfondies (Université Paris VII), sur les hauteurs de culmination des panaches de feux d'hydrocarbures.L'étude de la dispersion atmosphériqu...
Contenu réservé

Article paru dans Face au Risque n°291 - mars 1993 - achetez ce numéro

Prix de l'article : 7 €
Pour lire la suite :