Exercice : lubrizol teste son poi

Date de publication : 01/09/1998  |  Auteur : Dosne René

Photo Lubrizol
Photo Lubrizol
Tester les réactions du personnel, éprouver le PC exploitant dans une situation la plus réaliste possible en impliquant les services publics, tels étaient quelques-uns des objectifs de l' exercice POl (Plan d'opération interne) déclenché le 11 septembre 1997 aux Établissements Lubrizol, fabricant des additifs pour lubrifiants.Ce dernier stocke sur son site du pentasulfure de phosphore. Solide cristallinjaune verdâtre, nocif, il peut s'enflammer par simple frottement ou à la moindre étincelle. En contact avec l'humidité, il dégage de l'hydrogène sulfuré (H2S), gaz toxique et inflammable. Sa combustion entraîne, entre autres, la formation de dioxyde de soufre. Enfin, il génère des poussières explosives. L'entreprise peut en détenir 200 tonnes au maximum, conditionnés dans des conteneurs métalliques de deux tonnes.8 h 45, un nuage blanchâtre s'élève du hangar abritant le stock de conteneurs de pentasulfure, implanté en bordure des installations. Un des conteneurs est en feu. Le bâtimen...
Contenu réservé

Article paru dans Face au Risque n°345 - septembre 1998 - achetez ce numéro

Prix de l'article : 7 €
Pour lire la suite :