Sécurité : la reprise prend de l’ampleur

Date de publication : 13/01/2017  |  Auteur : Patrick Haas - Étude réalisée par En Toute Sécurité

Conséquence indirecte des attentats terroristes et d’une effervescence technologique permanente, la profession de la sécurité privée enregistre depuis deux ans de bons scores sur le plan économique et améliore de manière spectaculaire son image de marque. « Nous sommes dans un nouveau contexte géopolitique et les attentes de l’État à l’égard de notre profession sont devenues très fortes », souligne Claude Tarlet, président de l’USP, l’une des deux organisations patronales de la surveillance humaine. « La sécurité privée a gagné son pari », lui répond, comme en écho, Philip Alloncle, délégué aux coopérations de sécurité, au ministère de l’Intérieur. L’attitude des pouvoirs publics vis-à-vis de la sécurité privée a radicalement changé : elle devient un partenaire de confiance. D’autant que les forces de l’ordre sont constamment sollicitées depuis les attentats de 2015 et qu’il devient nécessaire de les soulager de certaines tâches pouvant être déléguées au secteur privé. Ce dernier a...
Contenu réservé

Article paru dans Face au Risque n°529 - Janvier 2017 - achetez ce numéro

Prix de l'article : 7 €
Pour lire la suite :