Prévenir les risques d’agression en hôpital psychiatrique

Date de publication : 01/09/2007  |  Auteur : Thierry Fisson Département Audit et Conseil CNPP

En décembre 2004, le centre hospitalier spécialisé Saint- Luc, hôpital psychiatrique de Pau, était éprouvé par le meurtre de deux soignants. Ce drame nous rappelait, de cruelle manière, les risques auxquels sont exposés les professionnels de santé travaillant en milieu psychiatrique. Le 12 août 2005, le ministre de l’Intérieur et de l’Aménagement du territoire et celui de la Santé et des solidarités, conscients que des actions devaient être engagées pour améliorer la sécurité du personnel des établissements hospitaliers publics et privés, signaient un protocole qui fixait les bases des partenariats locaux entre les établissements de santé et les forces de l’ordre.Un an après le drame de Pau, un médecin du centre médico-psychologique pour adultes (CMPA) de Trappes (Yvelines) était agressé par l’un de ses patients au cours d’une consultation individuelle. C’est dans ce contexte que Dominique Cotelle, responsable de la sécurité des hôpitaux de Plaisir (78) a contacté le département Aud...
Contenu réservé

Article paru dans Face au Risque n°435 - Septembre 2007 - achetez ce numéro

Prix de l'article : 7 €
Pour lire la suite :