Les dispositifs de contrôle du risque peuvent-ils réduire l’erreur humaine ?

Date de publication : 29/09/2016  |  Auteurs : Nicolas Dufour Docteur en gestion, professeur affilié-Paris School of Business, risk manager secteur assurance Max Moulin Expert en gestion de crise Julie Zietek Master Maîtrise des risques, IMDR, Kedge Business School

Illustration Rawpixel/Fotolia.com
Illustration Rawpixel/Fotolia.com

En matière de risque opérationnel, l’erreur humaine peut s’illustrer à la fois par une forte fréquence et par un fort impact. Elle est l’une des premières causes du risque opérationnel mais il n’est pas toujours facile de la prendre en compte dans le cadre d’un dispositif de contrôle des risques.


L’erreur humaine constitue l’une des illustrations les plus simples de ce que peut être le risque opérationnel. Elle peut être à forte fréquence : aux États-Unis, 40 fois par semaine, les chirurgie...
Contenu réservé

Article paru dans Face au Risque n°526 - Octobre 2016 - achetez ce numéro

Prix de l'article : 7 €
Pour lire la suite :