Le brouillard d'eau, fonctionnement et applications

Date de publication : 01/11/2001  |  Auteur : Aristide Kaïdonis

Photo Zeus
Photo Zeus
Le brouillard d'eau est un « nuage» formé par un ensemble de fines gouttelettes en suspension dans l'air. Pour créer un brouillard d'eau, il est nécessaire de transformer un volume d'eau en un aérosol formé par des myriades de gouttelettes d'eau extrêmement petites. La taille des gouttelettes d'eau dans ce nuage doit être inférieure à 200 microns afin d'obtenir un système diphasique. Cet état se rapproche de l'état gazeux. De ce fait, le brouillard en suspension va tendre à occuper le maximum de l'espace dans lequel il est projeté.La pulvérisation d'eau, quant à elle, consiste à produire et à disperser des gouttelettes d'eau dans l'air. Les gouttelettes ainsi projetées forment une dispersion de liquide dans l'air. De taille variable de 400 à 1 000 microns, elles vont simplement créer un phénomène de « bruine» et chuter selon la loi de gravitation. Dans le cas d'une pulvérisation fine (200 à 400 microns), un léger brouillard peut apparaître momentanément mais il est quasi inexistant...
Contenu réservé

Article paru dans Face au Risque n°377 - novembre 2001 - achetez ce numéro

Prix de l'article : 7 €
Pour lire la suite :