Les techniques de dépollution

Date de publication : 01/03/1995  |  Chapuis Renaud, Roudier Pascal

Photo ATE
Photo ATE
Les méthodes de dépollution seront de conception différente selon qu'elles viseront à immobiliser, détruire ou remobiliser le contaminant. Le ou les milieux ciblés (zone saturée, frange capillaire, zone non saturée) seront alors traitées avec plus ou moins d'efficacité selon la méthode choisie.Les techniques de remobilisation Rabattement de nappe Cette technologie s'applique pour la récupération des composés essentiellement organiques de densité inférieure à 1 qui flottent sur la nappe phréatique. A partir d'un ou de plusieurs puits de diamètre compris entre 4" et 30" selon les paramètres du sol, la nappe est déprimée au moyen d'une pompe, afin de réaliser un cône de rabattement qui crée une zone d'accumulation des produits polluants. Ces produits peuvent alors être extraits par des moyens mécaniques vers la surface. Il existe de très nombreuses variantes techniques pour la récupération de cette polluante. L'utilisation de skimmer (crépines flottantes) ou hydroéjecteurs...
Contenu réservé

Article paru dans Face au Risque n°311 - mars 1995 - achetez ce numéro

Prix de l'article : 7 €
Pour lire la suite :