« Distinguer les incendies par la valeur »

Date de publication : 04/04/2017  |  Auteur : Ève Mennesson

Face au Risque. Quelle est l’importance du risque incendie dans l’activité de gestion des déchets ? Éric Burgaud. Selon la base de données Aria du ministère du Développement durable qui recense les accidents et incidents technologiques en France et à l’étranger, le secteur des déchets est le troisième secteur le plus accidentogène derrière l’industrie chimique et les produits d’élevage. Et les incendies représentent 80 % des accidents. Mais parmi ces incendies, certains sont graves, d’autres moins. Leurs conséquences sont plus ou moins importantes. L’incendie d’une décharge, par exemple, n’est pas très grave : les effets sont limités, la manière de l’éteindre est connue, ce sont des feux sous couvert qui n’ont pas de conséquences environnementales, il n’y a pas de destruction d’infrastructures, etc. De tels incendies sont certes fréquents mais les conséquences sont limitées. À l’opposé, nous avons eu affaire à des incendies qui nous ont coûté plusieurs millions d’euros, comme en 201...
Contenu réservé

Article paru dans Face au Risque n°532 - Avril 2017 - achetez ce numéro

Prix de l'article : 7 €
Pour lire la suite :