Entrepôts frigorifiques : tout pour éviter l’incendie

Date de publication : 01/10/2005  |  Auteur : Marc Bohy D’après les interventions de MM. Vincent Isnard (Semmaris), Christophe Decate (Siemens), Pascal Gavid (AXA), Michel Grosselin (Foamglas) et Franco Zago (SDI-Setlux

Photo Siemens
Photo Siemens
Le 15 juin 2003, un dimanche, au Marché d’intérêt national de Rungis, le Pavillon des Fleurs était le siège d’un incendie dévastateur. Dans cette halle de 22 500 m², le feu, parti d’un magasin de fleurs séchées, devait en deux heures détruire 1600 m² et surtout contaminer la quasi-totalité du bâtiment par ses fumées corrosives. En cause, comme dans nombre d’autres sinistres similaires, les panneaux isolants constituant l’ossature de ces « locaux à température contrôlée », autre nom des chambres froides. La malchance a voulu que le magasin, récemment sprinklé, n’attendait plus que son raccordement à sa « source » et que l’ensemble du bâtiment avait fait l’objet d’une affectation de crédit en vue de l’installation d’un système de désenfumage. L’exploitant (Semmaris) estime même que si celui-ci avait été en place, le montant des dommages (6 M€) auraient été divisés par 6.La sécurité incendie des bâtiments à température contrôlée, tel était le thème d’une journée d’études organisée par...
Contenu réservé

Article paru dans Face au Risque n°416 - octobre 2005 - achetez ce numéro

Prix de l'article : 7 €
Pour lire la suite :