Sécurité maximum dans les commerces

Date de publication : 01/12/2016  |  Auteur : Valérie Dobigny

Photo Dmitrijs Dmitrijevs/Fotolia.com
Photo Dmitrijs Dmitrijevs/Fotolia.com
Si les fêtes de fin d’année sont propices à un niveau de sécurité plus élevé pour éviter bousculade, incendie et vol, « il n’y a pas véritablement de renforcement lié à cette seule période. La sécurité est dimensionnée quelle que soit la période de l’année », explique Franck Charton, délégué général de Perifem, association technique destinée aux acteurs de la grande distribution, du commerce spécialisé et des centres commerciaux. La sécurité dépend non seulement du nombre de personnes dans l’établissement à surveiller mais surtout du type de risques auxquels est confronté l’établissement. Or, depuis les attaques terroristes de janvier et de novembre 2015 et l’instauration de l’état d’urgence qui reste maintenu (le Premier ministre a déclaré qu’il devrait être prolongé au moins jusqu’à l’élection présidentielle), les commerces constituent une cible potentielle d’attentats. Depuis deux ans, la sécurité a été renforcée à plusieurs niveaux pour se mettre en adéquation avec le plan Vigip...
Contenu réservé

Article paru dans Face au Risque n°528 - Décembre 2016 - achetez ce numéro

Prix de l'article : 7 €
Pour lire la suite :