Toxicité des fumées pour le sapeur-pompier

Date de publication : 01/09/2001  |  Dr Paul Houeto, Consultant Unitox, Canada-Fronce

Photo DR
Photo DR
Les incendies, qui sont des accidents fréquents, continuent de faire de nombreuses victimes. Ces dernières se trouvent exposées au double risque thermique et traumatique. Pourtant, depuis quelques années, un nouveau type de risque toxique des incendies a été mis en évidence [1]. La nature des matériaux ainsi que le feu lui-même, en particulier le foyer d'incendie, déterminent l'environnement toxique complexe et donc sa toxicité. Les espèces chimiques produites par leur combustion consistent en des toxiques narcotiques ou asphyxiants et en des agents entraînant une sensibilisation des voies respiratoires supérieures ou une irritation pulmonaire. Ces agents agissent de concert pour compromettre les systèmes vitaux des personnes exposées (hypoxie) conduisant à une incapacité empêchant les victimes de fuir le lieu du sinistre. Ainsi, les différents sauveteurs, sapeurs-pompiers et divers participants à l'extinction de l'incendie sont exposés à un risque toxique important. Une étude europ...
Contenu réservé

Article paru dans Face au Risque n°375 - septembre 2001 - achetez ce numéro

Prix de l'article : 7 €
Pour lire la suite :