Signaux faibles annonciateurs de crise

Date de publication : 01/12/2001  |  Auteur : Maud Douté

Les choix technologiques et stratégiques sont lourds de conséquences pour l'entreprise. Malgré toutes les évaluations, analyses et précautions, il reste toujours une part d'incertitude, souvent liée à tous les « sous-produits» dérivant de ces choix. Sans oublier bien sûr la pression sociale et celle de l'opinion publique.Pour se préparer aux crises et optimiser la planification de ses moyens de réponse, l' entreprise doit anticiper et peut s'appuyer sur une batterie de sources d'information. Mais elle ne peut rester passive et attendre que ces informations soient disponibles en quantité et qualité, sous peine d'être réellement surprise ou d'être mal préparée à la crise. Comment l'entreprise peut-elle anticiper des événements soudains, imprévisibles? Comment détecter les technologies, les environnements ... d'où pourraient provenir des menaces mais aussi des opportunités ? Dans un certain nombre de cas, il est possible de détecter des signes précurseurs et d'évaluer la possibilité d'...
Contenu réservé

Article paru dans Face au Risque n°378 - décembre 2001 - achetez ce numéro

Prix de l'article : 7 €
Pour lire la suite :