Prévenir les coupures

Date de publication : 01/03/2000  |  Brett Yann-Bernard

Le danger de coupure émanant des machines-outils (presses à découper, scies circulaires, massicots ... ) est connu et assez bien circonscrit. Des protections sont la plupart du temps intégrées aux machines et les personnels sont généralement formés et informés. Le risque le plus fréquent réside ailleurs, c'est-à-dire dans l'utilisation des outils à main (couteaux, cutters, tranchoirs, ciseaux ... ) et dans la manipulation des pièces et objets en sortie de machine ou lors d'opérations de montage (tôles découpées, plaques de verre ... ) voire dans le ramassage des chutes et des copeaux.Quels sont les métiers les plus exposés? On s' aperçoit très vite que si dans une profession les activités de découpe sont marginales, le risque de coupure accidentelle y sera d'autant moins contrôlé. Dans les professions agro-alimentaires (bouchers, charcutiers, volaillers, poissonniers et toutes les activités liées à la conserverie), fort heureusement, l'obligation de porter des vêtements et gants pro...
Contenu réservé

Article paru dans Face au Risque n°361 - mars 2000 - achetez ce numéro

Prix de l'article : 7 €
Pour lire la suite :