Port de l’EPI… des réticences à vaincre (1)

Date de publication : 01/09/2002  |  Auteur : Christian Davillerd chargé d'études à l'INRS

Photo Bacou
Photo Bacou
Les prescriptions de sécurité sont de plus en plus associées à des procédures de travail codifiées dans le cadre notamment de la normalisation internationale ou des démarches qualité ou sécurité dans l'entreprise. Les activités professionnelles se mécanisent et s'automatisent, soustrayant ainsi de manière grandissante l'homme au risque. Il reste cependant de nombreuses situations où le risque résiduel nécessite la prescription obligatoire d'équipements de protection individuelle (EPI).La réglementation évolue continuellement. Les EPI sont soumis à normalisation et à certification. Leur efficacité et leur acceptabilité sont constamment améliorées grâce aux recherches techniques et ergonomiques des fabricants. Or, préventeurs et chefs d'entreprise déplorent une inapplication fréquente des prescriptions de sécurité sur le terrain, qui se traduisent fréquemment par des réticences au port des EPI. Ces nombreuses questions ont conduit l'INRS à réaliser une étude afin de mieux comprendre l...
Contenu réservé

Article paru dans Face au Risque n°385 - septembre 2002 - achetez ce numéro

Prix de l'article : 7 €
Pour lire la suite :