L’ère des systemes de management intégré

Date de publication : 01/02/2004  |  Rio Stéphane

DESSIN ROBERT RADFORD
DESSIN ROBERT RADFORD
Le monde du nucléaire fut précurseur dans la mise en oeuvre d’une organisation structurée en matière de sécurité.L’arrêté du 10 août 1984 dit « Qualité de la sûreté des installations nucléaires de base » appliquait au domaine de la sûreté nucléaire le modèle de l’assurance qualité. Le modèle établi ne prenait cependant pas en compte la définition d’une politique ou d’une revue d’efficacité de l’organisation mise en place. Différents systèmes spécifiques ont ensuite vu le jour. Le système de gestion de la sécurité (SGS), issu de la directive 96/82 du 9 décembre 1996 dite Seveso 2, structure la mise en place d’une organisation devant permettre la maîtrise des accidents majeurs sur un site industriel. Ce système repose sur l’identification des scénarios majeurs et la maîtrise des Éléments importants pour la sécurité (EIPS). Par arrêté du 10 mai 2000, ce système s’impose aux sites classés Seveso (avec des spécificités d’application suivant certains seuils d’application).En plus de ces r...
Contenu réservé

Article paru dans Face au Risque n°400 - Février 2004 - achetez ce numéro

Prix de l'article : 7 €
Pour lire la suite :