Hydrogène ou cocotte minute ?

Date de publication : 01/12/1994  |  Auteur : Jean-François Schmauch SDIS Loire-Atlantique

Photo DR
Photo DR
Appelés pour un feu d'aluminium dans une benne, faute de moyens spécifiques et par crainte d' extension du sinistre, les sapeurs-pompiers nantais procéderont à une extinction à l'eau qui provoquera une formidable explosion. Projetant des morceaux de métal en fusion dans un rayon de soixante-dix mètres, elle va générer une quinzaine de foyers , causer la destruction partielle de vitres, de toitures, de parois légères et créer un violent effet de panique dans la population environnante. C'était le 3 mars dernier, à 19 h 35, dans la cour de la société Le Gouvello, spécialisée dans la récupération et le tri sélectif des métaux.Certains experts commis après ce sinistre avancèrent l'explication d'une explosion d'hydrogène due à une réaction de l'eau sur des métaux sensibles. Nous avançons l'idée que l'on pourrait soupçonner un phénomène de "boil over" en milieu compact. Explication.Tout commence en fin d'après-midi, lorsque des employés constatent des émissions de fumée dans l'u...
Contenu réservé

Article paru dans Face au Risque n°308 - décembre 1994 - achetez ce numéro

Prix de l'article : 7 €
Pour lire la suite :