Couverture des pollutions

Date de publication : 01/04/1992  |  Auteur : Véronique Boisdon Lettre Entreprises et Environnement

Photo DR
Photo DR
Aucun assureur ne donnera de nom, aucun industriel ne montera son propre cas en épingle ouvertement. Mais la plupart des spécialistes du risque industriel reconnaissent que les entreprises françaises sont encore novices en matière de protection des risques environnement. Même les grands groupes chimiques ou pétroliers qui, en raison des risques de leur activité, ont été les premiers à imaginer des politiques de protection de l'environnement, ne cessent de réfléchir sur les procédures à mettre en oeuvre et sur les améliorations à apporter à leurs process. Sans compter que plus les sites se multiplient, plus les problèmes s'accumulent: le cas des stations-services qui dépendent plus ou moins des sociétés dont elles portent l'enseigne, est typique: toutes ne sont pas encore équipées de cuves à double paroi ou de détecteurs de fuites. Quand aux groupes industriels très anciens, il y a fort à parier que certains de leurs sols recèlent des pollutions enfouies depuis des dizaines d'années....
Contenu réservé

Article paru dans Face au Risque n°282 - avril 1992 - achetez ce numéro

Prix de l'article : 7 €
Pour lire la suite :