Calfeutrements coupe-feu (2) des solutions adaptées

Date de publication : 01/11/2004  |  Auteur : Jean Sauttreau Société Compart

L’objectif de ce deuxième article est de fournir un outil pour effectuer un premier choix parmi les solutions disponibles sur le marché. Bien entendu, il ne s’agit que de permettre de mieux appréhender le calfeutrement coupe-feu. Rien ne remplacera l’échange avec un professionnel de la protection passive incendie autour d’une configuration spécifique de terrain. Calfreutrement d’une trémie à l’aide de mastic coupe-feu avant. photo Pujol Calfreutrement d’une trémie à l’aide de mastic coupe-feu après. photo Pujol Quelques questions s’imposent avant de faire un choix.Quel degré coupe-feu doiton rétablir ? Chaque solution ou type de solution bénéficie d’un procès verbal (PV) de classement en résistance au feu exprimée en heures (ex. : CF 2 h) ou suivant la nouvelle désignation en minutes (ex. : EI 120). Il s’agit bien sûr du temps pendant lequel la solution mise en oeuvre garantit le degré coupe-feu de la paroi en cas d’incendie.Quel est le matériau support (béton, cloison...
Contenu réservé

Article paru dans Face au Risque n°407 - novembre 2004 - achetez ce numéro

Prix de l'article : 7 €
Pour lire la suite :