Bourjois, un parfum de sécurité

Date de publication : 01/12/1989  |  Rédaction

Dans la zone industrielle de Mercières, Compiègne, l'usine Bourjois est bâtie sur un terrain presque carré. La construction est sobre et belle. C'est un modèle d'esthétique architecturale appliquée à l'image de marque de Chanel. Rectangulaires, les bâtiments ne possèdent qu'un seul niveau ou demi-étage. Coiffés d'un toit en terrasse, leurs murs de béton beige rainuré et brossé sont interrompus par de larges verrières à châssis métalliques noirs - noir et beige: les couleurs de Chanel. La première tranche des travaux de construction avait débuté en 1982, la septième est commencée. Un des grands intérêts de cette réalisation, c'est que dès l'avant-projet, la direction générale et les concepteurs aient su associer à leurs travaux le département prévention sécurité.Ceci a permis d'intégrer d'emblée les différents aspects de la sécurité (incendie, vol, hygiène et conditions de travail, protection des aménagements) et de les faire vivre avec le projet.Ici la sécurité a été pensée en même...
Contenu réservé

Article paru dans Face au Risque n°258 - décembre 1989 - achetez ce numéro

Prix de l'article : 7 €
Pour lire la suite :