Les casques anti-bruit

Date de publication : 07/03/2017  |  Auteur : Valérie Dobigny

Photo Honeywell
Photo Honeywell
Avant de mettre en place des équipements de protection individuelle contre le bruit (PICB), il faut d’abord agir sur deux axes principaux : la conception des lieux de travail et la conception des machines. Ceci afin d’agir sur les sources de bruit : traitement acoustique des locaux, cloisonnement, capotage des machines… Des évaluations et des mesures du bruit auquel le salarié est potentiellement exposé doivent être réalisées sur les postes de travail pour mieux déterminer le type de protection individuelle à mettre en place. Lorsque cela s’avère impossible ou insuffisant, il faut penser au type de protections auditives à choisir selon le travail à effectuer. La direction, le CHSCT ainsi que l’utilisateur doivent être associés au choix de l’équipement, et ce dernier doit être formé. « Les entreprises ont une réelle nécessité d’investir dans les protections auditives. Elles ne sont pas suffisamment formées sur ces problématiques et sur le caractère irréversible de la perte d’audition...
Contenu réservé

Article paru dans Face au Risque n°531 - Mars 2017 - achetez ce numéro

Prix de l'article : 10 €
Pour lire la suite :