Le désenfumage naturel : critères de choix

Date de publication : 01/10/2005  |  Rédaction

Photo DR
Photo DR
Le désenfumage permet d’évacuer les fumées et les gaz en cas d’incendie. Deux techniques peuvent être utilisées selon le type de construction concerné : le désenfumage naturel ; le désenfumage mécanique. Nota : il est, dans certains cas, possible de coupler les deux techniques. Cette fiche pratique traite du désenfumage naturel.Le désenfumage naturel repose sur le tirage naturel : les gaz chauds s’élèvent ; c’est l’effet de cheminée. Les lois physiques font que l’air chaud monte : en partie haute, la pression de l’air est supérieure à la pression de l’air extérieur. Si un exutoire est ouvert, les fumées chaudes se précipitent alors vers l’extérieur. en partie basse, il y a au contraire aspiration par rapport à l’extérieur. La courbe des écarts de pression parle d’elle-même : les fumées sont évacuées et l’air frais entre naturellement en renouvellement. Remarque : les amenées d’air sont aussi indispensables que les exutoires ou les ouvrants.Pourquoi et quand choisir le dése...
Contenu réservé

Article paru dans Face au Risque n°416 - octobre 2005 - achetez ce numéro

Prix de l'article : 10 €
Pour lire la suite :