Brouillard d’eau : les technologies

Date de publication : 01/01/2007  |  Rédaction, fiche rédigée en collaboration avec Arnaud BRETON, CNPP - Laboratoire du feu et de l’environnement.

Définition du brouillard d’eau Il n’y a pas de définition véritablement harmonisée du brouillard d’eau. Les appellations sont variées : eau brumisée, nébulisée, pulvérisée, mist, fog…Toutes ces définitions correspondent à l’emploi d’eau sous une forme finement divisée. Le brouillard d’eau est un agent extincteur à part entière. Il n’y a pas un, mais plusieurs brouillards d’eau dont les caractéristiques peuvent varier (granulométrie notamment) pour s’adapter à différentes configurations. La NFPA 750 propose de ce fait une définition assez large pouvant couvrir une large gamme de pulvérisations : « Est considérée comme brouillard d’eau toute pulvérisation dont le Dv 0.99 < 1000 µ à la pression nominale minimale utilisable (99 % du volume d’eau de la pulvérisation est occupé par des gouttes inférieures à 1 mm). » Classes du brouillard d’eau La NFPA 750 distingue les brouillards d’eau selon leurs classes héritées de la classification des pulvérisations d’eau selon Mawhinney :- Cl...
Contenu réservé

Article paru dans Face au Risque n°429 - janvier 2007 - achetez ce numéro

Prix de l'article : 10 €
Pour lire la suite :